top of page

Membres Actuels

FaranakBaniahmad_2024.png

Faranak Baniahmad

Candidate au doctorat, co-supervisée par Prof. Gregory De Crescenzo, Polytechnique Montréal

Faranak a obtenu son diplome de 1er cycle en génie biomédical de l'Université Azad, branche Science et Recherche, et son diplome de 2e cycle de l'Université Amir Kabir, en Iran. Après avoir terminé sa maîtrise en 2017, elle a rejoint une startup avec quelques experts en tant que membre d'une équipe interdisciplinaire travaillant principalement sur les technologies de biosensoring. Malgré de bons progrès, la startup a échoué en 2020 en raison d'un manque d'investisseurs, et elle a décidé de suivre ses rêves. En 2023, Faranak a commencé son doctorat au Laboratoire de Bioprocédés de Cellules Souches sous la supervision de la Professeure Corinne Hoesli et du Professeur Gregory De Crescenzo. En dehors du laboratoire, elle aime faire de la randonnée, lire et regarder des films.

Description du projet

Son projet consiste à développer des surfaces présentant des peptides pour améliorer la différenciation des cellules souches en îlots pancréatiques.

JBrassard_Photograph.jpg

Jonathan Brassard

Candidat au doctorat, co-supervisé par Prof. Steven Paraskevas

Jonathan a complété ses études de premier cycle en génie chimique à l'Université Laval, à Québec. Il a travaillé comme étudiant d'été sur plusieurs projets incluant la fabrication de vaisseaux sanguins (Prof. Diego Mantovani), la différentiation de cellules souches pluripotentes induites (Prof. Alain Garnier) et le vieillissement vasculaire (Prof. Corinne Hoesli). Il a ensuite obtenu une maîtrise en Bioingénierie à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) sous la supervision de Prof. Matthias Lütolf.

Description du projet

Jonathan travaille sur la conception d’un pancreas artificielle afin de traiter le diabète de type 1.

MarcAntoineCampeau_2022.jpg

Marc-Antoine Campeau

Stagiaire postdoctoral

Marc-Antoine a complété ses études de premier cycle en Génie biotechnologique à l’Université de Sherbrooke. En 2015, il rejoint le laboratoire du Prof. Leask pour sa maîtrise avant de faire un passage accéléré au doctorat en 2016. Ses travaux de doctorat portaient sur les effets de l’Empagliflozin, un médicament utilisé dans le traitement du diabète de type 2, sur la dysfonction endothéliale. En 2022, Il transitionne au Hoesli Lab pour entreprendre différents projets impliquant les fonctions des cellules endothéliales.

Description du projet

Le projet de Marc-Antone porte sur la fonctionnalisation de surface de polytétrafluoroéthylène (PTFE) afin d’accroitre la captation de cellules endothéliales formatrice de colonies et d’améliorer l’endothélialisation d’appareil médicaux.

Arianna2023.jpeg

Arianna Castro Rojas

Candidate à la maîtrise (thèse)

J'ai terminé ma licence en ingénierie des bioprocédés à l'Université nationale du Costa Rica en 2021. Mon intérêt pour la recherche sur les cellules souches à des fins de médecine régénérative m'a conduit à retourner à l'école et à déménager au Canada. Dans mes temps libres, j'apprécie la lecture, la randonnée et la natation.

 

Description du projet

Mon projet de recherche se concentre sur l'étude de l'impact de l'environnement de microencapsulation à base d'alginate sur la différenciation des cellules bêta pancréatiques dérivées de cellules souches pour la thérapie cellulaire du diabète de type 1.

RobertChen2022.jpg

Robert Chen

Candidat à la maîtrise (thèse)

Robert a complété son baccalauréat en génie chimique ici à l'Université McGill et poursuit ses études en maîtrise dans le même domaine. Ses expériences antérieures concernent l'évaluation de l'expression de protéines de fusion extracellulaires. Pendant son temps libre, il aime manger au restaurant et faire de longues promenades

Description du projet

Le projet de Robert s'inscrit dans la continuité de son projet d'été. Il se concentrera sur l'optimisation du dispositif d'émulsification à microcanaux actuel pour les capsules d'alginate afin de mettre à l'échelle une méthode robuste de production de billes en alginate homogènes

Lisa_Danielczak_1.jpg

Lisa Danielczak

Technicienne de laboratoire

 Lisa Danielczak a complété son baccalauréat en sciences à l'Université de Waterloo. Elle a travaillé comme technicienne dans des laboratoires en Ontario, en Angleterre et à Québec avant de venir à McGill, où elle travaille depuis 2008.

Description du projet

Lisa travaille sur plusieurs projets, incluant l'ingénierie d'un pancréas bioartificiel vascularisé.

Tuna_2023.jpg

Tuna Gedik

Stagiaire de premier cycle - supervisé par Hugo Level

Tuna est un étudiant en bioingénierie en quatrième année à McGill. Auparavant, il a travaillé en tant que stagiaire de premier cycle au laboratoire de neurobiologie Hendricks sur l'ingénierie optique et chez RBC Marchés des Capitaux en tant qu'analyste financier. Il s'intéresse au développement de solutions d'ingénierie pour les problèmes médicaux. Dans ses temps libres, il aime skier, jouer au tennis et au soccer, lire sur la finance, l'histoire et la politique, et faire du bénévolat.

Description du projet

Le projet de Tuna se concentre sur le développement de perles avec des surfaces fonctionnalisées qui peuvent immobiliser de manière directionnelle des anticorps pour capturer les cellules souches endothéliales.

FL picture website.jpg

Florent Lemaire

Stagiaire postdoctoral

Florent a suivi des études en biologie cellulaire et moléculaire en France et a obtenu son doctorat au Centre Européen d’Etude du Diabète à Strasbourg en 2019. Lors de sa thèse, il a travaillé sur l’amélioration de l’oxygénation du pancréas et des îlots pancréatiques lors de l’ischémie froide. Cette période sans apport d’oxygène ni nutriments, observée entre le prélèvement du pancréas d’un donneur et la transplantation chez un patient, est en effet critique pour la fonction des cellules.

​Description du projet

Dans notre labo, Florent travaille sur l’aspect fonctionnel d’un pancréas bio-imprimé en 3D, destiné à accueillir des cellules sécrétrices d’insuline, et qui pourra bénéficier aux patients atteints de diabète de type 1. L’objectif du projet est de définir les propriétés optimales du dispositif afin de garantir une fonctionnalité et une viabilité des îlots pancréatiques sur le long terme.

HugoLevel.jpeg

Hugo Level

Candidat au doctorat, co-supervisé par Prof. Diego Mantovani, Université Laval

Après avoir obtenu un Diplôme d'Ingénieur en France (ESPCI Paris) spécialisé en biotechnologies, Hugo a rejoint le laboratoire en tant qu'étudiant à la maîtrise avant de faire un passage accéléré au doctorat en 2021. Ses travaux de maîtrise portaient sur la modélisation des intéractions cellules-surface dans un contexte de régénération vasculaire après la pose d'endoprothèses coronariennes.

​Description du projet

Son projet de doctorat, co-supervisé par Prof. Diego Mantovani (Université Laval, Québec), se concentre sur le développement de la prochaine génération d'implants vasculaires en appliquant une stratégie de modification de surface bi-fonctionnelle permettant la régénération vasculaire sur des métaux bio-dégradables.

Ahmed Elaraby.jpeg

Ahmed Elaraby Mahmoud

Candidat à la maîtrise (thèse), co-supervisé par Prof. Pierre-Luc Girard-Lauriault

Ahmed a obtenu un baccalauréat en génie chimique en 2022 à l'Université McGill. Pendant ses études de premier cycle, il a mené des recherches et publié un article sur la modification de surface des membranes de traitement des eaux usées avec des nanomatériaux. Avant de rejoindre le laboratoire, il a travaillé chez Nanoxplore Inc. à Montréal, où il a étudié les effets de la modification de surface du nano-graphène sur les propriétés du béton utilisé à des fins industrielles. En dehors du laboratoire, on peut le trouver en train d'escalader des rochers, de lire ou de jouer au volleyball.

Description du projet

Ses recherches font partie d'un projet d'entreprise, qui consiste en le regroupement et la différenciation micropattern des cellules souches pour une production à grande échelle d'îlots pancréatiques.

20190304_HeadshotJM.jpg

Julia Manalil

Candidate au doctorat, co-supervisée par Prof. Bruno Gaillet, Université Laval

Julia Manalil a complété un baccalauréat en sciences (Honours) en biochimie avec spécialisation en biotechnologie en 2014 à l'Université de Waterloo. Pendant ses études de premier cycle, elle a acquis du savoir-faire en biologie moléculaire et synthétiques grâce à un stage co-op au Hospital for Sick Children à Toronto et grâce à sa participation dans l'équipe iGEM de Waterloo. Elle a complété une maîtrise en génie chimique en 2018 à l'Université de Waterloo. Sa thèse est intitulée Investigation of excipients for the stabilization of HSV-2 vaccine candidate ACAM529.

Description du projet

Julia étudie la différenciation de cellules progénitrices endothéliales grâce au développement d'outils génétiques pour le traitement des maladies cardiovasculaires.

Brenden_Moeun_resized.jpg

Brenden Moeun

Candidat au doctorat

Brenden a complété ses études en génie chimique en hiver 2018, avec spécialisation en biotechnologie. En été 2015, il a travaillé comme stagiaire de recherche sous la supervision du Prof. Milan Maric sur la synthèse et le développement d'un polymère mélangé avec réaction pour des applications comme matériau-barrière dans l'entreposage d'huiles industrielles. En 2016, Brenden a travaillé sous la supervision de la Prof. C. Hoesli et de Stephanie Fernandez.  L'objectif de son projet était de caractériser et d'optimiser une encore de sucre soluble pour la vascularisation de tissus implantables.

Description du projet

L'objectif du projet de Brenden est de développer des méthodes de bioimpressiond d'hydrogels tels l'alginatecontenant des cellules pour la thérapie cellulaire du diabète.

SusieOBrien_2022.heic

Susie O'Brien

Candidate à la maîtrise (thèse), co-supervisée par le Prof. Christopher Moraes

Après avoir obtenu un baccalauréat ès sciences appliquées en génie chimique à l'uOttawa, Susie est ravie de poursuivre une maîtrise sous la co-direction du Dr Moraes et du Dr Hoesli. En dehors du laboratoire, on peut la trouver en randonnée, en tricot, en pâtisserie, en lecture ou en consommant des quantités excessives d'espresso!

Description du projet

Ses recherches étudieront l'effet des stimuli mécaniques sur la différenciation des cellules souches en lignées pancréatiques.

Hamid.jpg

Hamid Ebrahimi Orimi

Stagiaire postdoctoral

Hamid a obtenu son baccalauréat à l'université Ferdowsi de Mashhad et a terminé sa maîtrise à l'université de technologie K. N. Toosi. Il a poursuivi son doctorat en génie mécanique à l'université Concordia et au centre de recherche de l'hôpital Maisonneuve Rosemont. Pendant son doctorat, Hamid s'est concentré sur le développement d'une nouvelle approche de bio-impression basée sur le laser, qui pourrait être utilisée pour imprimer des biomatériaux visqueux. Hamid possède des années d'expérience dans l'enseignement et la recherche et développement dans la modélisation de systèmes dynamiques, l'optique, la dynamique des fluides computationnelle, la bioinformatique et l'ingénierie tissulaire.

​Description du projet

Actuellement, Hamid fait partie d'un projet académique/industriel qui établit une chaîne d'approvisionnement pour les organoïdes à partir de cellules souches.

Praveen2023.jpg

Praveen Pedabaliyarasimhuni

Research associate

Praveen vient d'une petite ville de la côte de l'Andhra Pradesh, près des Ghâts orientaux de l'Inde. Il a obtenu son baccalauréat en biochimie de l'université d'Andhra et sa maîtrise en biochimie et biologie moléculaire de l'université de Pondichéry, en Inde. Plus tard, il a terminé son doctorat en génétique moléculaire humaine en 2015 au Centre Jawaharlal Nehru pour la recherche scientifique avancée (JNCASR), un institut de recherche de premier plan à Bangalore, en Inde. Son travail de doctorat était principalement axé sur l'étude des mécanismes génétiques et moléculaires des épilepsies communes chez les patients humains. Peu de temps après, il a rejoint le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Université de Montréal, pour sa carrière de recherche postdoctorale, où il a mené des recherches approfondies dans les domaines des neurosciences et de la génétique humaine, impliquant la caractérisation de nouveaux gènes pour les troubles du neurodéveloppement précoces tels que les épilepsies épileptiques (EE) et les troubles du spectre autistique (TSA). Au cours des 10 dernières années d'expérience académique, le travail de Praveen a été assez diversifié, englobant la biologie moléculaire, les cultures cellulaires/neuronales in vitro, la microscopie avancée et les modèles murins transgéniques in vivo. Il est très passionné par une carrière dans la recherche académique en sciences biomédicales. En dehors de la recherche, ses centres d'intérêt incluent la connaissance de l'histoire mondiale, le bowling, les films et les voyages de longue distance.

Description du Projet

Actuellement, Praveen travaille sur des projets distincts dans le laboratoire qui font principalement partie d'un partenariat académique/industriel visant à établir une chaîne d'approvisionnement d'organoïdes pancréatiques à partir de cellules souches pour le traitement du diabète de type 1.

Balaji2021.jpg

Balaji Ramachandran

Stagiaire postdoctoral

Balaji est originaire de la ville de Madurai au Tamil Nadu, en Inde. En 2009, il a terminé son B.Tech en biotechnologie au Mepco Schlenk Engineering College, affilié à l'Université Anna. En 2011, il a terminé sa maîtrise en biotechnologie à la West Bengal University of Technology. Il a terminé son doctorat à l'Institut Indien de Technologie de Madras en 2019. Pendant son doctorat, il a travaillé sur un projet intitulé «Modification de surface de poly (éthylène téréphtalate) pour améliorer l'hémocompatibilité et l'endothélialisation» sous la direction du Dr. Vignesh Muthuvijayan.

Description du Projet

Actuellement, Balaji fait partie d'un projet industriel qui explore la modification de surfaces de polymère pour promouvoir la réponse biologique dans l'immunothérapie anticancéreuse à base de cellules.

2023_Saleth.jpg

Saleth Sidharthan

Candidat à la maîtrise (thèse)

Saleth a terminé sa licence en biotechnologie à l'université SRM, en Inde. Pendant ses études de premier cycle, Saleth a travaillé sur le développement d'un biocomposite à base d'alginate pour l'ingénierie tissulaire osseuse. Dans ses temps libres, Saleth aime regarder des films, aller à la salle de sport ou réfléchir à l'astronomie.

Description du Projet

Le projet de Saleth se concentre sur le développement d'un dispositif d'implantation perfusable pour traiter le diabète de type 1.

Will Yoon.jfif

Will (Se Won) Yoon

Candidat à la maîtrise (thèse)

Will a obtenu un baccalauréat en génie chimique en 2022 à l'Université McGill. De 2020 à 2021, il a travaillé aux opérations cliniques de GlaxoSmithKline. Avant de rejoindre le laboratoire, il a travaillé au laboratoire d'ingénierie de la matière molle à l'université Sogang, où il a étudié l'effet de la température sur la formation de radicaux peroxy dans les nanoparticules de copolymère NIPAM-PEGDA.

Description du Projet

Ses recherches font partie d'un projet d'entreprise, qui consiste à fabriquer un système 3D fermé pour augmenter la production d'îlots pancréatiques.

bottom of page